Iridologie

Notre iris,une source précieuse d'informations

L'examen iridologique autorise la visite du corps humain en profondeur, ce que d'autres appellent le check-up ou investigation. A partir d'une maladie donnée, connue ou non du patient, l'examen iridologique peut mettre en évidence de futures conséquences qui ne se sont pas encore manifestées, confirmer une pathologie connue et dans ce cas en montrer l'origine.
Comme les signes décelables dans l'iris apparaissent grâce à de tous petits éléments informateurs appelés neurotransmetteurs, certaines origines d'atteintes banales ou plus sournoises, révéleront  leur point de départ réel. Prenons l'exemple d'un asthme provoqué par des troubles de l'estomac, des vertiges dû a la vésicule biliaire, une fatigue physique intense provoquée par un excès de candida albicans..etc. Autant de situations étonnantes pour la personne non initiée à la naturopathie, mais qui s'expliquent à la lumière des médecines énergétiques.
L'iris de par sa couleur, ses tâches ou sa décoloration locale, va nous donner tous les renseignements nécessaires sur la situation présente et les conséquences à venir, afin de traiter et s'il y a lieu de prévenir.

Notre iris est très bavard

L'iris nous raconte notre histoire. Non seulement il désigne l'origine de nos ennuis de santé sur le plan physique comme la transformation en acides nocifs les aliments inapprpriés qu'on lui a enfourné de force malgré ses réprobations. Mais il explicite aussi les raisons qui peuvent nous pousser à cela. Si mon patient le désire, je peux lui donner d'autres informations. La Médecine Tempérementale utilisée en naturopathie aiguille vers l'origine de nos maux, par notre vécu, celui d'hier et d'aujourd'hui. Fréquemment, dernier se psycho-somatise en engendrant nos maladies.Il est nécessaire dès lors, de soigner conjointement la cause et ses symptômes. L'examen de l'iris permet aussi cela, de repérer les véritables responsables de nos problèmes de santé, physiques et émotionnels. Pour stopper un débordement, il nous faut tout d'abord fermer le robinet, mais fréquemment on ne sait pas où il se trouve : l'examen iridologique nous indique le chemin à emprunter pour le découvrir.