La Mil-Thérapie

Le Milta
Les traitements, les médicaments ou les compléments alimentaires ne vous apportent pas le résultat escompté ?
Le diagnostic porté par votre praticien n'a rien révélé de dramatique  et pourtant, vous ne parvenez pas à recouvrer la santé ? Peut-être souhaitez-vous simplement vous maintenir en santé longtemps, supprimer ou fortifier les points faibles de votre corps ?

Le bon réflexe ?
La MIL-thérapie peut aider votre corps à mieux se comprendre en lui apportant de nouvelles sources d'énergie et d'information dont il a besoin pour s'améliorer et se soigner lui-même pour rester en forme.
La MIL-thérapie en plus, optimise les efforts consentis en faveur de la  santé. Elle optimise les thérapies en cours, notamment elle potentialise l'effets des médicaments ou compléments alimentaires.

Depuis le début de son utilisation par les praticiens, le Milta à parcouru un chemin pavé d'innovations. Précurseur de la Ledthérapie, le Milta s'est succédé à lui-même en devenant le MiltaLed.

Cliquez pour agrandir l'image

Thérapie du III ème millénaire ?

La Mil-Thérapie issue de la recherche médicale aérospatiale, dans ses débuts, était totalement consacrée aux soins des cosmonautes de retour sur terre. Puis, la situation économique à contraint la machine à migrer vers le grand public.
L'appareil issu de cette recherche, s'appelle le MILTA.
Cliquez pour agrandir l'image
Comment fonctionne le Milta ?
La Mil-Thérapie est une méthode de traitement agissant par application locale ou à distance (2 à 3 cm), de 2 émetteurs délivrant des émissions de caractéristiques différentes permettant une action locale et / ou générale.
Ces émetteurs sont positionnables très précisément à l'aide de bras articulés multidirectionnels équipés de rotules terminales.
Les réglages de fréquence, puissance et temps sont entièrement gérés par l'appareil au moyen d'un système de temporisation séquentielle.
Très Haute technologie, Aérospatiale oblige !. Et efficacité à la hauteur de la technologie.

Principes d'émissions  lumineuses

Cliquez pour agrandir l'image
Parce que la naturopathie n'est pas le parent pauvre de la médecine, les naturopathes utilisent les méthodes modernes non invasives que les découvertes issues de la rechareche mettent à leur disposition.
Tout existe depuis toujours, il suffisait de le trouver, de le mettre en valeur et de l'exploiter au service de la santé.
C'est une profonde révolution qui est en train de se faire : On sait aujourd'hui pourquoi la lumière (en particulier l'infrarouge et le rouge) agit au cœur de nos cellules pour les régénérer, cicatriser, réguler et enlever l'inflammation.
C'est donc toute une panoplie de soins qui apparaissent : de la traumato à la réhabilitation, de la cicatrisation à la médecine esthétique.
C'est grâce à la médecine spatiale que ces découvertes ont eu lieu. En effet, une des premières constatations est que l'activité cellulaire diminuait au fur et à mesure de Péloignement de la terre. Il a fallu chercher et comprendre pourquoi : c'est l'absence de gravitation et de lumière. Aussi il a fallu recréer le rythme circadien. Mais ce n'est pas tout : les cosmonautes étaient malades et ne pouvaient être soignés par l'allopathie habituelle, car leurs effets secondaires étaient considérablement amplifiés.
Au total, nos connaissances biologiques étaient complètement bouleversées, il a fallu appréhender les choses autrement.
Tout être vivant ne doit pas être considéré uniquement comme de la matière répondant à des lois chimiques... Nous sommes bien plus que cela ! Qu'est-ce qui anime la matière ? C'est l'énergie ! Sans elle nous serions de la matière inanimée. D'où tirons-nous cette énergie ? De la dégradation de la matière par notre tube digestif? Bien sûr: Nous sommes des êtres chimiotrophes. Mais pas seulement !
Pourquoi la vitamine D se synthétise ? Sans lumière nous n'existerions pas, c'est pourquoi nous sommes aussi des êtres phototrophes. Pour preuve : en apesanteur, le métabolisme endormi des cellules était réveillé par une simple exposition à des sources lumineuses visibles de faibles intensités !
A partir de la fin des années 70, chaque vol spatial embarquait au moins un cosmonaute médecin-acupuncteur. Mais vous conviendrez que piquer avec des aiguilles ne doit pas être facile avec leur combinaison. C'est à ce moment là que les scientifiques Russes ont développés des techniques de lumières lasers pour soigner leurs cosmonautes.
C'est la naissance du MILTA (Magnétique Infrarouge Laser Thérapeutique Appareils). L'idée de départ était donc de remplacer l'aiguille d'acupuncture et d'y associer la lumière sous différentes formes afin de faire une synergie. L'invention breveté est de simuler un accélérateur de particules et y faire circuler à l'intérieur de la lumière cohérente (laser) et incohérente (Rouge et infrarouge). Grâce à cette synergie, la lumière pénètre jusqu'à 13 cm dans les tissus.
Sans réellement comprendre ce qui se passe, les résultats sont exceptionnels notamment au niveau de la lutte contre l'inflammation et la cicatrisation. Il a fallu attendre 1995, où le Professeur Tiina Karu, une biologiste Russe, a découvert ce qui se passait au cœur de nos cellules.
C'est au niveau des mitochondries, le siège de l'ATP (Adénosine TriphosPhate) qu'il faut porter tout notre attention : elle est l'usine énergétique de la cellule. Elle contient en effet son système respiratoire. Et c'est là, à l'intérieur de ce système, plus précisément au niveau d'une protéine indispensable à la respiration cellulaire, que se cachait un récepteur à la lumière. Lorsqu'un rayonnement lumineux visible, surtout dans les fréquences qui vont du rouge au proche infrarouge, touche cette protéine, celle-ci va se mettre à fonctionner, à donner l'ordre de fabriquer de l'ATP. Pourquoi ? Parce qu'elle contient du cuivre et du fer. et que c'est au niveau de ces atomes que la lumière va être absorbée en cédant son énergie. Le nom de cette protéine : le cytochrome C oxydase.
La MIL THÉRAPIE doit son nom au type d'émission qui utilise un champ magnétique (M), des rayonnements du spectre visible et infra rouge (I) et un rayonnement Laser (L).

a. Actions de l'émission cohérente infrarouge monochromatique pulsée
•                Propriété antalgique (antidouleur)
•                Antispasmodique    (contre les spasmes et crampes)
•                Anti-inflammatoire
•                Anti infectieuse
•                Anti cholestérolémiante (contre le cholestérol)
•                cicatrisante et régénérante tissulaire
•                Anti oxydante
•                Activation de la production d'ADN et D'ARN (l'unité de notre cops)
•                Augmentation de la production d'ATP (L'adénosine triphosphate (ATP) est la molécule qui  fournit l'énergie nécessaire aux  métabolismes de tous les organismes vivants connus,)

Le Milta ajoute à ce rayonnement cohérent infrarouge monochromatique puisé, un rayonnement infrarouge non cohérent et une émission de lumière rouge intermittente. La caractéristique du rayonnement infrarouge est la suivante :
  •                 Longueur d'onde X de 850 nm
  •                 Puissance allant de 30 à 120 microvvatts
b. Intérêts des LED polychromatiques RVB
Le nouveau Milta Led intègre dans ces émetteurs à la place des classiques LED rouges, les toutes nouvelles LED de puissance RVB CMS. L'avantage est de pouvoir choisir la longueur d'onde (= couleur) que l'on veut, sans devoir changer d'émetteur ou panneau. En effet grâce à l'association du Rouge, Vert et Bleu, toutes les couleurs du spectre visible peuvent être réalisées.


Quels sont les effets thérapeutiques des différentes longueurs d'onde ? (couleurs)
La lumière visible se compose de plusieurs couleurs différentes selon des longueurs d'onde différentes. La couleur n'est pas uniquement perçue par les yeux, c'est toute la surface du corps qui y est sensible.
La pénétration dans les tissus des rayons de lumière dépend de leur longueur d'onde. Le rouge est la couleur qui pénètre le plus profondément, suivie par l'orange, le jaune, le vert, etc. Lorsqu'une cellule est touchée par ces ondes de lumière, selon la longueur d'onde du rayon lumineux, elle entrera en « résonance » et l'agitation provoquée par l'absorption de l'énergie lumineuse va causer des changements chimiques et physiques qui vont stimuler l'activité de la cellule.
Action de la lumière rouge :
•                action thermique légère qui stimule les défenses anti infectieuses
•                régénération tissulaire par augmentation et activation des fîbroblastes
•                action analgésique superficielle
•                action sur le tonus neurovégétatif : système nerveux central (SNC) et système nerveux végétatif (SNV)
•                création de néo-vascularisations (angiogénèse)
•                diminution de la sensibilité cutanée.
Certes nous ne pourrons pas détailler les mécanismes biologiques et physiologiques de toutes ces actions mais en comprenant bien ce que sont la lumière et la cellule, il est évident que nous saisirons au mieux Vimportance de cette nouvelle approche thérapeutique lumineuse,
Depuis les années 2000, une nouvelle alliance s'est créée entre la physique quantique et la biologie. Les lois de la physique quantique assignent à tout atome une double dimension corpusculaire ET ondulatoire. Ces lois font progressivement intrusion dans le domaine moléculaire, et il est évident que dans les années à venir le monde cellulaire et d'une façon générale l'histologie, la biologie et la physiologie décriront la vie selon une dimension ondulatoire.
Aussi soigner un vivant vibratoire par la vibration, ne sera plus surprenant voire choquant ! C'est la voie choisie par les thérapies quantiques.
d. Description des principales couleurs émises par le Milta LED
Rouge: Autour de 630 nm (nanomètres), la lumière rouge va d'un côté stimuler la production de collagène par les fîbroblastes et de l'autre réduire les phénomènes d'inflammation. Elle va également accélérer le renouvellement des cellules épithéliales. Elle est donc très cicatrisante et régénérante. Elle permet de traiter les œdèmes et la cellulite, et de stimuler la circulation sanguine dans les peaux fatiguées ou relâchées. Elle est utilisée pour le traitement des vergetures rouges et blanches. Le rouge est énergisant et il lutte aussi contre l'anémie puisqu'il aide à la synthèse de l'hémoglobine.
Orange : Autour de 600 nm (nanomètres), recommandée pour améliorer le tonus musculaire et raffermir les tissus. Permet de traiter le relâchement cutané, les rides, les vergetures, le vieillissement de la peau. L'orange stimule la glande thyroïde et a un effet positif sur rélimination des amas graisseux. Il est antispasmodique et est donc recommandé pour les douleurs musculaires, les douleurs arthritiques, des articulations et les douleurs lombaires. Il est un tonique cardiaque, il stimule la circulation sanguine, il aide aussi au relâchement des tensions du cœur. L'orange est un stimulant respiratoire ce qui le rend particulièrement utile dans les cas de rhumes chroniques, d'asthme et d'allergies. L'orange est aussi la couleur reliée au calcium, il l'aide à se fixer.
Jaune Autour de 580 nm (nanomètres), Le jaune atténue toutes les rougeurs superficielles du visage, des mains, du décolleté. Il est particulièrement efficace après les « coups de soleils ». Le jaune est un stimulant moteur et nerveux, ce qui implique qu'il a un effet positif sur les nerfs et le cerveau. La lumière jaune peut favoriser la digestion et stimule l'action purgative du corps. Le jaune a un effet dépuratif sur le foie et stimule l'écoulement de la bile. Il est aussi un stimulant pour tout le système digestif.
Vert : Autour de 530 nm (nanomètres), recommandée contre le stress et la fatigue. Le vert est la couleur utilisé pour atténuer les taches de vieillesses. Il revitalise et donne de la lucidité intellectuelle. Purifiante et vitalisante, elle est utile pour améliorer l'état général.
Turquoise : Autour de 500 nm (nanomètres), recommandée pour les problèmes inflammatoires ou de circulation tels que brûlures, coups de soleil, démangeaisons. Permet de traiter les rougeurs tels que l'érythrose, la couperose, la fragilité capillaire, les peaux sensibles.
Bleu: Autour de 470 nm (nanomètres), en médecine, le bleu présente des effets relaxants, antiseptiques et astringents (utilisé contre les insomnies, l'anxiété et l'excitation physique et psychique). Permet de traiter la Couperose, les peaux grasses et l'acné (en inhibant la bactérie Acnés). Complément de traitement apprécié pour traiter les inflammations et les irritations.
Indigo ; Autour de 445 nm (nanomètres), l'indigo purifie les tissus, améliore le système lymphatique, et combat les gonflements et contribue à l'élimination de la cellulite.
Magenta : Autour de 420 nm (nanomètres), le magenta stimule le derme en profondeur, provoque un effet amincissant en accélérant l'élimination de la cellulite et en améliorant la circulation sanguine et l'oxygénation des cellules.
Violet : Autour de 400 nm (nanomètres), le violet améliore le système lymphatique, et les défenses de l'organisme. Il agit sur les cellules graisseuses et celles qui font de la rétention d'eau. Aussi il accélère l'élimination de la cellulite. Le violet aide à régulariser l'appétit (faim nerveuse) et le rythme cardiaque. Il calme les crises violentes de démence, l'irritabilité et l'excitation nerveuse. Les rayons violets stimulent le système immunitaire et maintiennent un équilibre en potassium dans le corps, ayant un effet positif sur la prévention du cancer. Ils aident à éliminer les toxines (ils ont un effet purificateur du sang), ils sont efficaces pour désintoxiquer le foie et contre les indigestions. Le violet stimule le
11

fonctionnement de la rate. En dermatologie, le violet est utilisé pour stimuler les mélanocytes.
Afin de mieux comprendre l'action de la lumière MILTA sur le corps humain, il est nécessaire de revenir sur la cellule.
Celle-ci représente l'unité fondamentale de tout être vivant, c'est la plus petite portion de matière vivante qui puisse exister isolée et qui puisse se reproduire.
Comme le dit le Prix Nobel de Médecine et de Physiologie André Lwoff :
« Quand le monde vivant est considéré au niveau cellulaire on découvre une unité de plan, de
fonction et de composition ».
Ces trois unités peuvent être définies comme suit :
  •                 L'unité de plan : chaque cellule possède un noyau inclus dans un cytoplasme.
  •                 L'unité de fonction : le métabolisme est essentiellement le même dans toutes les cellules.
  •                 L'unité de composition : les macros molécules de tous les êtres    vivants sont constituées par les mêmes petites molécules.
Chaque cellule est entourée d'une membrane appelée « membrane plasmique » au sein de laquelle on trouve des petits organes, appelés « organites », qui flottent à la surface d'un milieu nommé « cytoplasme » ou « cytosol », sorte de gel de viscosité très variable. Ce milieu est le siège de nombreuses réactions biochimiques qui en font un carrefour métabolitique.

Quelques  utilisations  précises

Les actions du Milta :
A la fin de la page en cliquant sur le bouton " Maintenant je sais" vous atteindrez un dictionnaire de vulgarisation des termes de médecine.

I -ANTALGIQUE
1)                Par l'onde magnétique = courants secondaires
2)                Par l'augmentation des substances morphinomimétiques (augmentation de notre propre production de morphine) :
3)                Par la diminution de la sensibilité douloureuse (réduction de la sensibilité des récepteurs cutanés)
4)                Par la stimulation des points biologiquement actifs
II - ANTI-INFLAMMATOIRE :
1)                Par diminution des protéines de l'inflammation :
2)                Par diminution des médiateurs de l'inflammation.
3)                Par stimulation des glandes surrénales
5)                Par action sur la micro-circulation sanguine

III - CICATRISANTE
1)                Par l'augmentation du renouvellement des cellules de la peau
2)                Par l'augmentation de  activité système parasympathique (un des 2 nerfs constituant le système nerveux dit autonome)
4)                Par la stimulation de la fonction exocrine du pancréas  (fabrication d'enzymes)
5)                Par la stimulation de la glande hypophyse
6)                Par la stimulation des glandes surrénales
7)                Par l'activation de la synthèse des protéines
8)                Par l'augmentation de la vascularisation des tissus
9)                Par l'augmentation du tissu cutané et sous-cutané
10)                Par l'activation et la  régénération des tissus profonds
11)                Par la stimulation hépatique
               
IV - RESTRUCTURANTE OSSEUSE
1)                Par la stimulation hépatique
2)                Par la stimulation des reins
3)                Par la stimulation de l'hypophyse
4)                Par la stimulation du complexe thyroïde et parathyroïde
5)                Par supplémentation du champ magnétique terrestre

MIL-Thérapie particulièrement efficace pour :
— Algodystrophie
— Pseudarthrose
— Retard de consolidation, accélération formation du cal après fracture ou opération
— Ostéochondroses / apophysites de croissance
— Décalcification
— Ostéomalacie, etc.
(Voir  " Maintenant je sais")


V - IMMUNO-STIMULANTE
1)                Par une très légère augmentation de la chaleur qui stimules les cellules de défenses (chimiotaxie)
2)                Par l'augmentation des globules blancs qui vont croquer les mauvais éléments
3)                Par l'augmentation de la synthèse d'interféron
4)                Par l'augmentation de la production des anticorps
5)                Par l'augmentation concentration en lysozyme (substance bactéricide du mucus ++)
6)                Par la stimulation du foie
7)                Par la stimulation de la rate

VI -ANTI-OXYDANTE- ANTI-RADICALAIRE
1)                Par l'augmentation glutathion peroxydase, catalase...
2)                Par la diminution de la peroxydation des lipides

VII - ANTI-OEDEMATEUSE
1)                Par l'augmentation de la perméabilité des membranes
2)                Par la diminution de la vasodilatation

V - HEMOSTIMULANTE : = stimulation de la fonction sanguine
1)                Par l'augmentation fixation oxygène sur les globules rouges
2)                Par la stimulation des photo-récepteurs sanguins
3)                Par la stimulation capacités énergétiques sang (MTC)
               
IX - DETOXIQUANTE#  TOXEMIE :
1)                Par la stimulation des organes de l'élimination (émonctoriels : foie, reins, vésicule biliaire, utérus, etc.)
2)                Par la diminution du cholestérol et des triglycérides
3)                Par la diminution des métabolites (acide urique, acide oxalique, acide lactique, etc.)

X - ANTISPASMODIQUE :
1)                Par l' action au niveau des fibres musculaires lisses (œsophage, estomac, intestins, vésicule biliaire, vessie, utérus, sphincters)
2)                Par l' action au niveau des fibres orthosympathiques du système nerveux autonome (fibres orthosympathiques péri vasculaires)
3)                Par l' action au niveau des fibres musculaires striées (contractures, spasmes, etc.)

XI - POTENTIALISANTE :
Pour toutes thérapies qui sont associées
  •                 manuelles (ostéopathie, massages, etc.)
  •                 kinésithérapie
  •                 homéopathie
  •                 phytothérapie
  •                 oligothérapie
  •                 micro nutrition, etc.

Pour en savoir plus, voici l'adresse d'un dictionnaire de vulgarisation..

Principales indications

  • Affections du système respiratoire
  • Affections  du système digestif
  • Affections du système endocrinien
  • Affections des voies urinaires
  • Troubles métaboliques
  • Affections des systèmes reproducteurs féminins et masculins
  • Affections affectant le nez-gorge-oreilles
  • Affections de la peau et cosmétologie
  • Amélioration des performances sportives
Etc.
Cliquez pour agrandir l'image

Quelques exemples d'utilisation du Milta.

Les couleurs rouges

Le rayonnement Milta stimule la synthèse de collagène par les cellules régénérant la peau (fibroblastes).
Par ce fait,la peau du visage bénéficie de cette action de renouvellement de ses cellules, comble ses rides, détend les traits, gomme les stigmates de la fatigue, redonne de la structure élastique, en un mot,  enlève l'outrage du temps. Sur une peau jeune ou encore jeune, les photons redonnent bonne mine.
Les effets sont visibles dès le premier traitement.  Les effets sont durables.