Le livre

Passionné par les relations entre le système nerveux autonome, celui qui à notre insu nous fait des farces jour et nuit, à plus forte raison si on ne le lui demande pas, et le corps physique,  je me suis rapidement intéressé à leurs conséquences. La spasmophilie, porte-drapeau comme je l'ai surnommée des maladies neurovégétatives était l'affection toute indiquée pour entamer une réflexion. Dans ces années 85, nous étions loin de penser que viendraient en force se greffer le Syndrome de Fatigue Chronique et la Fibromyalgie.
Finalement, en travaillant ardemment sur les unes et sur les autres, en cela aidé par un ami médecin anatomo-pathologiste dans l'âme, il est apparu clairement que la frontière entre ces trois affections était bien imprécise. Les thérapeutiques élaborées pour les unes et pour les autres, en nous calant sur ce que nous pensions être, fonctionnaient bien et soulageaient le patient. J'ai donc, à la lumière de toutes ces avancées réécrit en partie l'ouvrage pour en faire ce que l'on appelle dans le milieu de l'écriture, une " Edition revue et corrigée ". La dernière en date, est largement illustrée et des jeux-test permettent au lecteur de se situer au mieux dans la jungle des symptômes. Ils  rendent ce livre d'après les lecteurs particulièrement utile et agréable.
Merci à tous ceux qui l'ont lu et ceux qui le liront, vos encouragements me permettent d'avancer encore.  

Deuxième édition      Spid et Spasmophilie

Apparemment, Spasmophilie faisant trop français pour les médecins suisses, le terme de SPID, entendez Syndrome Polyalgique Idiopathique Diffus, traduit par Douleurs partout sans raison apparente, a cherché vainement de s'imposer. Les spasmophiles rebaptisés... Mais mon éditeur avait insisté.  

Guérir la Spasmophilie..

Cliquez pour agrandir l'image
Guérir la Spasmophilie..

Cet ouvrage dans sa troisième et dernière édition, a constitué et constitue toujours une base à la compréhension des affections neurovégétatives dont la spasmophilie en est probablement le leader.
Viennent se greffer le Syndrome de Fatigue Chronique et la Fibromyalgie. En effet, malgré que certains essaient donner des origines plus scientifiques les unes que les autres, à part quelques ajustements scientifiques, les thérapies n'ont guère évolué. Raison supplémentaire pour reconnaître à cet ouvrage sa pleine actualité : les médecines dites alternatives font mieux que les anti-dépresseurs. La médecine naturelle a en plus l'insigne avantage de n'être pas  invasive.