La naso-sympathico-thérapie

La sympathicothérapie ou nasosympathicothérapie:

Si je décris cette grande dame des médecines énergétiques comme la compagne des premiers jours, c'est que notre sort est lié. En effet, alors jeune naturopathe, il fallait faire connaître les méthodes à l'époque nouvelles, voire hasardeuses pour certains et les faire aimer du public.
Mon professeur avait tellement insisté sur la capacité de la sympathicothérapie à gérer les manifestations psycho-émotionnelles, que je décidais d'ouvrir le dimanche une  permanence anti-stress. Bien m'en prit car en ce jour de la semaine ou les vieilles angoisses se réactivent bien souvent, j'ai pu tout convaincant de l'efficacité de cette technique, acquérir une sympathique et fidèle clientèle.

Comme son nom l'indique, la sympathicothérapie agit sur le système nerveux sympathique. C'est-à-dire sur le système nerveux autonome, involontaire que notre volonté ne peut commander.
Ravivé dans la première moitié du siècle passé peu avant 1950, par le Docteur Gillet qui en avait fait sa thérapie première à Monte Carlo, la sympathicothérapie n'a pas cessé de progresser dans les cabinets de thérapeutique énergétique.
Nous êtres humains, prévus pour être en bonne santé, les stress qui nous parviennent sont interprétés et gérés par notre système neuro-végétatif. Autre nom du système nerveux autonome. Lorsque la situation conflictuelle devient trop intense, cette gestion " à l'amiable " n'est plus possible, et le système neurovégétatif " disjoncte ". Cela entraîne très fréquemment des maladies physiques dites de somatisation, c'est-à-dire que le corps transforme la difficulté nerveuse en réel problème physique ; en maladie réelle.
Ainsi, grâce à la sympathicothérapie, il sera possible d'agir sur les systèmes cardio-vasculaire, digestif, sur les déviations alimentaires, sur l'anxiété, l'angoisse, l'insomnie, la spasmophilie, la déprime, les troubles de la libido, etc...
La technique peut paraître "simplette" mais elle se révèle terriblement efficace. Elle consiste à utiliser le conduit creux qu'est le nez pour déposer au bon endroit quelques gouttes d'un mélange d'huiles essentielles, mais aussi d'oligoéléments ou de faisceaux lumineux. Comme pour toute technique réflexologique, il existe une cartographie de l'intérieur des fosses nasales. Les huiles sont déposées délicatement à l'aide de petits stylets très fins, stériles et non traumatisants. L'effet est rapide, les résultats ne se font pas attendre.

Tout en douceur

Le jeu de mot "technique sympathique" est tentant. Gentiment, sereinement étendu, le Naturopathe fait  fait glisser les fins stylets stériles et non traumatisants dans les narines et le tour est joué. Il n'y plus qu'à attendre quelques minutes pour que l'effet se manifeste. Les patients qui ont "goûté" à cette technique, la réclament d'emblée.

Cartographie du nez

Cliquez pour agrandir l'image
Les fosses nasales tout comme l'oeil ou les oreilles, ont leur  propre cartographie. La sympathicothérapie est une technique qui devrait -être plus souvent pratiquée. En plongeant les stylets dans une solution d'huiles essentielles, on agit spécifiquement. Les solutions d'huiles essentielles à disposition sont : anti-sinusites, anti-stress, anti-allergies, ant-tabac, traitement ménopause. Au delà du parfum des huiles très agréable, le bien-être est quasi immédiat.

Intérêt de la méthode

La sympathicothérapie est une thérapeutique très positive dans un secteur capital de la pathologie :
Elle corrige les déséquilibres neurovégétatifs générateurs des maladies dites fonctionnelles qui représentent une grande part  des motifs de consultation.